Quelle activité sportive pour votre enfant ?

Equitation enfantC’est généralement pas avant sa sixième année qu’un enfant peut être initié aux disciplines sportives : avant 6 ans, il s’agit davantage d’approche ludique de la discipline.

Nombreuses opportunités sont alors offertes aux parents pour ce qui est du choix de cette activité extrascolaire. Comment s’y prendre ?

L’équitation

Pouvant me targuer aujourd’hui d’être un excellent cavalier, je remercie ma mère de m’avoir inscrit dans un centre équestre et cela malgré l’avis très défavorable de mon père. Au départ, c’était surtout pour vaincre ma phobie des chevaux que ma mère a souhaité m’initier à l’équitation. Mais, il se trouve que cette activité est devenue une véritable passion pour moi plus tard.

Si vous aussi, cette idée vous a déjà traversé l’esprit, n’hésitez pas à aller découvrir les adresses de centres équestres en Ile de France, pour vous faire une idée de cette discipline sportive. Moi je recommande particulièrement l’équitation pour les enfants, car c’est une activité qui participe tout simplement à leur éducation. En effet, monter à cheval inculque aux enfants le sens de la discipline, développe leur concentration et les initie déjà aux responsabilités, puisque tous les cavaliers doivent prendre soin de leur cheval. Bien sûr, si l’enfant accroche, il faudra l’équiper du matériel de base nécessaire à la pratique de cette discipline : une bombe, les bottes et la culotte d’équitation, sans oublier la cravache.

Judo pour enfant

Les arts martiaux

Parmi les sports qui sont les plus choisis tant par les enfants que par les parents, on trouve les arts martiaux. Rien de surprenant si l’on sait qu’en dehors de doter les enfants de techniques de self défense en cas d’agression, ces disciplines sportives enseignent également à ses pratiquants la confiance et la maîtrise de soi. Oui, mais comment s’y retrouver parmi les nombreuses disciplines qui existent actuellement, enrichies d’arts martiaux nouvellement lancés ?

Selon moi, la sélection de la discipline se fera surtout en fonction de l’âge de l’enfant. Ainsi, pour les quatre à cinq ans, je recommande le judo (cf : http://www.ffjudo.com/), puisqu’exempt de coups de pieds et de coups de poing, cette discipline n’occasionne pas de traumatisme sur leur organisme. Qui plus est, c’est l’art martial le plus pratiqué par les enfants en France. Des cours de judo d’éveil sont proposés dans tous les clubs. Autrement, c’est à partir de huit ans que les enfants peuvent être inscrits dans un club de karaté ou d’aïkido (cf : http://www.ffkarate.fr/).

Les sports collectifs

Votre enfant est un peu timide et a beaucoup de mal à aller vers les autres ? Handball, basketball, ou rugby… Rien de tel que la pratique d’un sport collectif pour sa socialisation. Dans tous les cas, quelques séances ont suffi pour que ma petite dernière sorte de sa coquille et s’adapte ainsi de plus en plus à la vie en société. La choupinette s’est même très rapidement fait des amis, à tel point que les mercredis après-midi, elle n’a plus qu’une idée en tête : se rendre dans son club de hand.

Pour conclure, même si vous avez une idée très précise de de l’activité sportive de vos enfants, laissez ces derniers choisir eux-mêmes la ou les disciplines qui les inspirent le plus. Leur assiduité n’en sera que décuplée.

Écrit par Tom le dans Le sport

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : mjittqgzxe