Quel sport faire avec son chien ?

Pour aider votre Beagle à canaliser son énergie, ou pour harmoniser la prise de masse de votre Mâtin de Naples, rien de tel que le sport. D’autant que le pratiquer ensemble sera une excellente occasion, pour tous les deux, de tisser des liens plus forts. Voici des idées de sport à faire avec un chien selon ses capacités, vos disponibilités ou votre lieu de vie.

Quel sport faire avec son chien ?

Le Skijoëring pour profiter des joies de la poudreuse

Quand le temps est au frimas, vous êtes certes plus motivé à rester sous vos plaids qu’à autre chose. Tous les sites de conseils sur l’éducation d’un chien vous le diront, cependant : le manque d’exercice impacte beaucoup sur son humeur, durant l’hiver. Avant de vous retrouver avec une boule de poils beaucoup trop excitée et stressée, pensez Skijoëring. Vous pratiquez déjà beaucoup le ski de fond ? Cette discipline constitue une parfaite concession pour que vous profitiez à deux des joies de la glisse. Le vrai plus avec le ski attelé – car c’est de cela qu’il s’agit – c’est que vous pourrez sortir vos 3 chiens en une seule promenade, avec encore plus de fun à la clé. Tonique à souhait, le Skijoëring est également une excellente occasion de renforcer les bases d’obéissance de votre compagnon. Ce sport est idéal si vous vivez avec un Staffordshire Bull terrier, un labrador ou un setter. Avant de partir, ajustez comme il faut les harnais – le vôtre et celui du chien – et adaptez convenablement la ligne extensible.

Redécouvrir ensemble les sentiers avec le cani-VTT

Vous souhaitez vous (re)mettre au VTT ? Faites d’une pierre deux coups en inscrivant votre compagnon au programme, ce sera autant de temps de gagner sur le créneau de ses promenades. Vous partagerez les avantages de ce sport énergique, tout en profitant de la fraîcheur extérieure. Équipez-vous correctement pour tirer au mieux parti de vos entraînements. Pensez en particulier à une barre fixe qui permet de relier le vélo à la laisse de façon plus sécuritaire. Cet équipement vous épargne effectivement des risques liés à une sortie de piste inopinée ou à un choc entre le chien et les deux-roues. Investissez dans une laisse munie d’un amortisseur pour ménager l’animal et lui éviter les blessures occasionnées par les à-coups répétitifs. Celle-ci sera attachée à un harnais et non directement au cou de votre compagnon. Pratiquement toutes les races peuvent se joindre à ce type d’activité, mais faites-en votre préférence si vous élevez un chien de chasse, de traîneau ou de berger. Assurez-vous simplement que l’animal a dépassé sa phase de croissance pour lui épargner les troubles articulaires que peut occasionner la traction.

Au fil de l’eau avec le stand-up paddle

Votre objectif est de renouer pleinement avec la nature ? Le temps d’une promenade au fil de l’eau, le stand-up paddle vous permettra de décompresser. De son côté, votre chien appréciera une promenade dans un cadre différent. S’il ne va pas beaucoup solliciter l’animal, ce sera une nouvelle occasion de renforcer ses aptitudes d’obéissance : il lui faut effectivement garder certaines postures pour ne pas déséquilibrer votre embarcation. Ensuite, si votre compagnon ne rechigne pas à se retrouver dans l’eau, vous pourrez en profiter pour lui offrir une bonne séance de baignade.

Écrit par Tom le dans Le sport

Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Commentaire

Code de sécurité : vbyucpyvig